Généalogie du projet


Vous trouvez ici quelques repères chronologiques sur l'historique du projet et son actualité
------------------------------------------------------


Début de l’année 1999
----
Liées par une fidèle amitié, des projets partagés et le goût de la danse, Jacqueline Robinson et Nathalie Collantes discutent souvent de longues heures à l’Atelier de la danse à Paris. Nathalie Collantes qui de 1984 à 1988 a fréquenté “le laboratoire de chorégraphie“ dirigé par Jacqueline Robinson propose à sa professeure de filmer leurs conversations.


Juin 1999
----
Les premiers rendez-vous sont fixés à l’Atelier de la danse, 16 avenue Junot à Paris.
Nathalie Collantes vient de faire l’acquisition d’une caméra numérique. Jacqueline Robinson accepte le principe d’être seule à l’image, tandis que Nathalie Collantes gère l’aspect technique et organisationnel.
À ce moment là le projet est de réaliser un film documentaire au format de 52 minutes.


Été 1999
----
Les rendez-vous sont rapprochés et réguliers.


Septembre 1999
----
Nathalie Collantes sollicite Franck Arblade pour réaliser un premier montage à partir des dix premières heures collectées.


Octobre 1999
----
Réalisation de  LE LIVRE OUVERT – bout, brins, bribes, documentaire sur Jacqueline Robinson.
Le montage de 15’ est réalisé par Franck Arblade et Nathalie Collantes.
Production : Fanfare Blême.
Il est présenté à l’invitation de l’Institut Français à la Kleine Szene – Dresden ainsi qu’à la Cinémathèque de la danse - Paris dans le cadre d’un hommage organisé par le Centre National de la Danse en octobre 1999 ; puis dans des théâtres, universités, et lors de colloques de 1999 à aujourd’hui.


Novembre 1999 à Janvier 2000
----
Reprise puis suspension du tournage des entretiens. Il est prévu de le reprendre à l’été 2000.


Juillet 2000
----
Décès de Jacqueline Robinson.
Toutes les recherches de production ont échoué. Le projet sommeille.


Entre 2006 et 2007
----
Jacqueline Robinson avait choisi, de son vivant, de déposer ses archives à l’IMEC (Institut Mémoires de l’Édition Contemporaine), ce qui fût mis en œuvre par sa famille. Au milieu des années 2000, Sanja Andus L’Hotellier, chercheuse en danse, traite une partie des archives déposées.


De Mars à Juin 2009
----
Lauréate d’une bourse Culture-France-Hors-les-murs à Montréal, Nathalie Collantes numérise une quarantaine d’heures d’images numériques. Les entretiens de 1999-2000 avec Jacqueline Robinson constituent la moitié du corpus. L’autre moitié regroupe des images pêle-mêle d’improvisations, de temps de rangement, de plans fixes, de spectacles à l’Atelier de la danse entre 1992 et 1999.


2010-2011
----
Mise en place de séances d’écoute et visionnage de certains rushes des entretiens avec Jacqueline Robinson pour des groupes de taille variable. Ces séances, qui ont pour titre UNE LECTURE DE DANSE, donnent lieu à des discussions dont émergent des comptes - rendus. Elles sont menées en privé ou en public par Nathalie Collantes et Julie Salgues qui réalisent par ailleurs la transcription complète des entretiens.
Émerge l’idée de réaliser un site internet ou un Web-documentaire pour rendre compte des circulations de la pensée.
Recherches de production.


2011-2012
----
Rencontre avec le collectif de designers graphiques g.u.i.
Élaboration en parallèle du double projet LA MÉMOIRE COURTE et LE PROJET ROBINSON, création chorégraphique et site internet.
Dépôt de l’intégralité des entretiens entre Jacqueline Robinson et Nathalie Collantes à la Médiathèque du CND (Centre National de la danse).
Le projet obtient le soutien de la DGCA (Direction Générale de la Création Artistique - Ministère de la culture et de la communication).
Recherches de production.


De février à Juin 2013
----
Création en étapes de LA MÉMOIRE COURTE : Répétition ouverte à la Chartreuse de Villeneuve Lez Avignon. Une première version est donnée au Studio le Regard du Cygne, puis un court extrait au Théâtre de l’Étoile du Nord. Le spectacle est présenté dans sa version finale au Théâtre de l’Atelier de Paris – Carolyn Carlson, lors du Festival June events.
Il est coproduit par les quatre lieux du CDC Paris Réseau (Centre de développement chorégraphique).
LA MÉMOIRE COURTE est un duo chorégraphié par Nathalie Collantes où la danse de Julie Salgues et Nathalie Collantes voisine avec les mots de Jacqueline Robinson.
Le site internet se construit lentement.


Décembre 2013
----
LE PROJET ROBINSON, site internet, est présenté dans une première version à Micadanses-Paris.
Les danses élaborées pour LA MÉMOIRE COURTE ainsi que le travail sur le son et les paysages filmés constituent des éléments qui accompagnent la parole de Jacqueline Robinson sur le site.


2014-2015
----
Les recherches de production sont longues et infructueuses. Déficit et bénévolat…
Le temps passe.
Le projet obtient le soutien du CDC Art – Danse Bourgogne.


Printemps 2015
----
LE PROJET ROBINSON est mis en ligne.
De nombreux ajustements sont nécessaires. Le site est piraté durant l'été.


Automne 2015
----
De précédents projets éditoriaux nous confortent dans l'idée que la publication du site ne suffit, il faut le faire connaître et le faire évoluer.
Nous engageons un partenariat avec les Archives Nationales de France et le Département Danse de l'Université de Paris 8. Nous créons FONDS D'ÉCRAN dans la salle de lecture des Archives Nationales à Pierrefitte-sur-Seine durant la Semaine des Arts de l'Université Paris 8, les 23 et 24 mars 2016. C'est une performance avec Julie Salgues et Nathalie Collantes qui allie danse et site internet.
FONDS D'ÉCRAN
https://vimeo.com/166329750


4 avril 2016
----
Décès de Fabrice Dugied, chorégraphe qui dirigeait le Studio Le Regard du Cygne avec Amy Swanson. Il a particulièrement soutenu notre projet lors du partenariat avec le CDC Paris Réseau en 2013. Il crée trois programmes chorégraphiques baptisés Mémoire Vive, au début des années 2000, qu'il consacre respectivement à Jérôme Andrews, Jacqueline Robinson et Karin Waehner. Il a, par ailleurs, fait un travail remarquable sur les archives de la journaliste de danse Lise Brunel avec La collection Lise B.
Fabrice Dugied travaillant sur le projet de "Mémoire Vive" consacré à Jacqueline Robinson :
https://vimeo.com/183180247
mot de passe : Fabrice



Automne 2016
----
Nous continuons notre partenariat avec le Département Danse de l'Université de Paris 8. Après une rencontre avec les étudiants en Master des cours d'Isabelle Launay et de Julie Perrin en mai, nous travaillons dans le cours d'histoire de Sylviane Pagès au mois de novembre.

Nous continuons à chercher à actualiser les questionnements présents dans les conversations d'origine. Nous allons à la rencontre de différents publics : parler, écrire, danser, filmer, faire parler, faire écrire, mettre en ligne…

2017 pourrait être le début d'une ouverture sur l'étranger.


Pour nous contacter :

leprojetrobinson@gmail.com


1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
A-1-1
A-1-2
A-1-3
A-1-4
B-1-1
B-1-2
B-1-3
B-1-4
C-1-1
C-1-2
C-1-3
C-1-4